Soyons toujours et avec joie, persévérants et patients...

Publié le par Nathy LaBell

Soyons toujours et avec joie, persévérants et patients...


Ce qui est important, c'est d'être persévérant pour ce qui est bon. Il y en a qui persévèrent dans la rébellion, dans l'orgueil, dans la résistance au Seigneur, mais ce n'est pas ce genre de persévérance qui nous intéresse. Ce qui nous intéresse c'est la persévérance dans la foi et dans le Seigneur. Le mot traduit dans la Bible par persévérer signifie souvent dans les textes originaux : être patient dans l'épreuve, être ferme, courageux, tenir bon dans les difficultés, dans les épreuves, dans les tentations pour arriver jusqu'au bout.
C'est sûr que le Seigneur nous soutient. S'il ne nous soutenait pas, est-ce que nous pourrions persévérer jusqu'au bout ?Le Seigneur Jésus a dit à plusieurs reprises : « Celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé » (Matthieu 24:13). Il dit bien : "sera sauvé", alors qu'en sera-t-il pour ceux qui ne persévèrent pas ? Je vous laisse répondre ! Le salut est un don gratuit, un cadeau extraordinaire que Dieu nous fait par Jésus-Christ qui a versé son Sang pour nous, pour nous offrir ce cadeau du salut. C'est dans ce salut que nous devons persévérer jusqu'au bout et dans l'ensemble des réalités que notre Dieu nous donne par Jésus-Christ.
N'abandonnez donc pas votre assurance à laquelle est attachée une grande rémunération ». Cette assurance c'est la ferme certitude que ton Dieu va intervenir parce qu'il l'a promis. Il ne te délaissera pas, il ne t'abandonnera pas. Même si tu passes par l'affliction, sache que Dieu a un plan caché que tu ne connais pas. Et un jour il t'expliquera toutes choses, tes bras vont en tomber d'étonnement, et tu diras : "Seigneur, je comprends maintenant que tu étais là dans l'épreuve, que tu m'entourais de tes bras d'amour et je ne le voyais pas".
« Car vous avez besoin de persévérance (de patience dans l'épreuve), afin qu'après avoir accompli la volonté de Dieu (l'obéissance à la Parole), vous obteniez ce qui vous est promis. Encore un peu, un peu de temps, celui qui doit venir viendra, et il ne tardera pas. Et le juste vivra par la foi, mais, s'il se retire, mon âme ne prend pas plaisir en lui ». Se retirer, c'est abandonner la persévérance de la foi. Et quand on abandonne la persévérance de la foi, ce n'est pas que l'épreuve est trop grande, c'est que nos yeux ont quitté le Seigneur Jésus et sa Parole, et quand nos yeux quittent le Seigneur Jésus et sa Parole, on sombre !

- Ti Frère Régis -

Soyons toujours et avec joie, persévérants et patients...Soyons toujours et avec joie, persévérants et patients...Soyons toujours et avec joie, persévérants et patients...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article