Conseils marketing : Comment trouver des clients...

Publié le par Nathy LaBell

> Conseils marketing : Comment trouver des clients...

Votre plan d'action pour trouver des clients.

Il existe deux grandes façons de trouver des clients.

1. Le bouche à oreille.

C'est le Saint Graal.

Avantage : pas besoin de chercher des clients, ce qui nous permet de nous concentrer sur ce que l'on aime faire.

Désavantage : hors de notre contrôle, un client peut être satisfait mais ce n'est pas sûr qu'il parle de nous.

2. Utiliser des stratégies pro-active (Quand on prend le pas de communiquer et mettre des actions pour contacter les clients, etc. "être la cause d'un résultat au lieu d'être du côté des conséquences")

Avantage : assure la pérennité (plaie pour les clients).

Désavantage : consommateur de ressources.

Il y a cependant :

- quatre obstacles qui bloquent 90% des professionnels indépendants.

Ce sont des éléments clés inhérents à la réussite de notre activité.

- une façon simple et une façon difficile de développer son activité.

- 7 principes à mettre en application pour notre plan d'action.

Le but à atteindre est le suivant : dépasser nos limites, nos obstacles intérieurs.

Il est difficile de trouver ce qui marche ce qui occasionne beaucoup de peur et de blocages.

Quatre obstacles.

Pourquoi le marketing est une plaie ?

- La compétition et le contexte économique :

Il y a de plus en plus d'indépendants qui sont les travailleurs du futur.

- Besoin de se différencier.

(Ce que l'on peut apporter/ valeur unique)

Manque de faire savoir (bon outil, etc.)

Confusion et surcharge d'information.

Blocages et résistances professionnelles.

Il est important :

- d'avoir un message qui nous différencie.

- de communiquer efficacement (se présenter et capter l'attention).

Ne pas savoir quelle direction prendre nous bloque, ce qui est normal.

Quels impacts ont ces blocages sur notre projet, finance et notre satisfaction dans notre activité ?

Quels qu'ils soient, il faut dépasser nos blocages afin de gérer notre activité au mieux.

Il est difficile de passer à l'action quand on ne sait pas trop où aller.

- En ce qui concerne notre savoir faire et notre faire savoir : il faut ensuite développer nos compétences.

Ce qu'il nous faut :

- une compétence.

Challenge : il nous faut une compétence.

Apprendre la compétence de communiquer sur notre activité (Challenge dur : développer nos conséquences/ Challenge faible : on s'ennuie).

Développer suffisamment de compétences quand on sait quoi faire (clarté), comment procéder ? etc.

Mise en situation : Imaginer ce que serait pour nous et notre entourage d'avoir le niveau de réussite que nous voulons vraiment en maîtrisant cette compétence clé.

Ex. liberté, sécurité. (Si on maîtrise comment attirer des clients, être pleinement engagé à avoir cette compétence).

Attention, il y a cinq éléments critiques :

1. Proposer un service ou un produit qui offre un résultat mesurable (que l'on peut compter), concret et observable.

Si c'est vague, il nous est difficile de faire comprendre ce que l'on fait.

2. Prendre du plaisir dans ce que l'on fait quand on est passionné, on se découvre une énergie.

3. Envie d'apprendre, expérimenter et s'adapter (il faut aimer apprendre).

4. Vouloir développer notre activité.

5. Être capable de nous remettre en cause et admettre que nous ne savons pas tout.

Si nous avons ces cinq éléments, nous pouvons vraiment apprendre à maîtriser les compétences clés (c'est possible de le faire mais il faut apprendre).

Deux façons de se mettre en marche :

1. Vouloir tout faire dans son coin (chemin le plus long, le plus difficile et le plus coûteux) c'est en quelque sorte vouloir réinventer la roue. C'est une tendance dangereuse.

Comment parler de ses services en terme de résultats, etc.

Quand on travaille dans "le développement personnel", ce domaine est vaste, il faut le préciser car "le développement personnel" est un moyen pour aller vers quelque choses.

Ce qu'il faut faire :

- Trouver notre domaine et se spécialiser.

Qu'une personne ait rempli sa "to do list" (mesurable) on est à même de savoir ce que l'on a à faire.

2. Être prêt à investir en soi, ses compétences, afin d'assurer sa réussite.

Le savoir et le savoir-faire est important (à intégrer complètement/ être engagé complètement dans ce que l'on veut accomplir).

-> Faire en sorte que notre site soit trouvé. Comme c'est un de nos outils marketing, il doit être efficace.

- Changer d'état d'esprit

- Communiquer autour de notre activité efficacement (bien gérer les règles du jeu càd quand est-ce que l'on fait quoi? ).

- Trouver le public que nous aimons et pouvons aider de manière privilégiée et se concentrer dessus.

- Mieux parler de ce que nous faisons pour générer de l'attention et de l'intérêt

- Aimer communiquer sur ce que nous faisons au lieu de sombrer dans la peur ou la procrastination.

Savoir quoi faire, quand et comment afin d'avoir nos clients en sept points ou sept plans essentiels pour constituer notre plan d'action :

(= notre plan d'action se résume en quatre points, l'incompétence inconsciente, l'incompétence consciente, la compétence consciente et la compétence inconsciente dit pilotage automatique).

Il est important de maîtriser une compétence clé.

1. Quelles sont les règles du jeu, à suivre, pour agir sans nous tirer une balle dans le pied ?

Ex. si on voit une femme dans la rue et qu'on lui court après pour lui donner une bague, il y a fort à parier que ça ne marchera pas, elle prendra peur car elle ne nous connait pas.

Faire connaissance et faire avancer les choses, en marketing, vis-à-vis de notre activité, c'est la même chose. Ne pas brûler les étapes, notre client potentiel a besoin de nous connaître, de nous faire confiance.

A la base :

- la personne ne nous connait pas

- si elle sait que l'on existe, cycle avec vision client (l'inviter à consommer de l'information, contact, échanges, plus proposition de l'expérience liée à notre expertise

- si le potentiel client est intéressé, là on propose notre produit

Pas de forcing.

2. Quel est notre état d'esprit par rapport à la communication de ce que nous proposons ?

Si on ne passe pas à l'action, rien ne se passera.

Être cohérent dans notre discours et notre activité.

Communiquer la valeur de ce que nous proposons à ceux qui en ont besoin.

- aider le client à résoudre son problème. Faire du bien à notre client ( pousser à l'action subtilement). "Marketing" rime avec vérité et intégrité (là, on regagne de la force et on sait quoi faire après, à chaque étape).

Parler le langage de ses clients

Parmi les gens, les écouter, parler de ce qu'ils veulent accomplir.

3. Avoir un message clair et précis pour notre client idéal, un message qui va attirer l'attention.

Être à l'écoute des autres.

Ex. Si on parle d'une chose à quelqu'un et qu'il rétorque "hmmmm, c'est intéressant" avec un silence à la clé, sans savoir comme embrayer, il y a fort à parier que la personne ne nous a pas compris, cela montre que notre message n'est pas clair.

4. Échanger sur la durée, créer de la familiarité, entrer en conversation en parlant des intérêts de la personne.

Ecouter la personne pour qu'elle nous parle de son problème. C'est ensuite que je dois montrer que je suis spécialisé sur le sujet, et passer à l'étape suivante.

5. Avoir de l'information dans le bon format à proposer pour amener les gens à nous connaître, ils se feront une opinion ensuite.

Garder en t^te le profil de notre client idéal.

Être sur la bonne fréquence que le client, écrit et oral.

6. Avoir les bonnes stratégies.

Il est important de devenir un expert. Attention à la dispersion.

Pas de méthode unique. Mettre ce qui fonctionne pour nous ex. ajout d'une newsletter etc.

Voir quelle est l'activité qui rapporte le plus de clients.

La meilleure stratégie c'est celle où on se sent le mieux, c'est celle qui fonctionne le mieux pour nous.

Utiliser une stratégie où on a plaisir à opérer, où on est sous notre meilleur jour.

Jouer sur nos forces.

Qu'est-ce que l'on aime le plus quand on communique ?

7. Savoir vendre ses services

Avoir une structure.

Qu'une personne puisse visualiser ce qu'il va obtenir :

- savoir clairement ce qu'elle veut accomplir

- savoir ce qui la bloque (aider à identifier ses blocages)

Créer un programme qui va transformer notre service en produit.

Source : notes prises suite à une webconférence sur le génie marketing des indépendants.

Conseils marketing : Comment trouver des clients...Conseils marketing : Comment trouver des clients...Conseils marketing : Comment trouver des clients...

Publié dans Marketing

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nouvelles Compétences 12/01/2014 23:00

C'est un bel article, auquel j'ajouterai simplement : Se mettre et rester en action constamment !