Quand on aime, on est toute chose...

Publié le par Nathy LaBell

> Quand on aime, on est toute chose... tout heureux.
Dans ces conditions, rien ne semble pouvoir nous affecter.
Quand on juge autrui, on n'a pas le temps d'aimer et cela nous rend malheureux.
De par ce comportement, on ne peut que constater combien la personne qui s'y adonne est pauvre, intérieurement.
Que faire ? Aimer plus et craindre moins.
En effet, le jugement vient de la peur... et aimer, c'est fermer la porte à la peur, et la laisser derrière soi. Alors : AIMONS.

Restons, autant que faire se peut, connectés à notre cœur car l'amour vrai, est intelligence du cœur.

Copyright © 2013, Nathy LaBell

Quand on aime, on est toute chose...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article