Que choisir entre s'affirmer ou se laisser marcher dessus ?

Publié le par Nathy LaBell

> Que choisir entre s'affirmer ou se laisser marcher dessus ?

Mon choix est vite fait.

Ce choix peut être facile à faire pour certains mais ce choix peut être difficile, pour d'autres.

Pourquoi bien de gens ont du mal à dire "NON" ? Ou encore, savez-vous ce que peut impliquer un "OUI" lancé à contre coeur ?

Dire OUI à contre coeur, c'est se dire NON.

Dire oui de bon coeur est de loin la meilleure chose à faire. Nous demeurons ainsi libre de nos agissements.

Pourquoi se causer du tort en disant "oui" alors que l'on veut dire "non" ?


Vouloir se faire passer pour quelqu'un d'autre ne mène à rien sinon à notre propre destruction.

Dire "oui" à contre coeur nous enlève petit à petit de notre pouvoir intérieur, et nous détruit sur le long terme. Regretter nous ronge de l'intérieur. Toute personne qui a dit "oui" alors qu'elle aurait bien voulu dire "non" n'est que hantée par la frustration.

On peut tout de même mettre fin à toute cette agitation en osant dire "non" quand nous ne voulons pas faire quelque chose, quand nous ne sommes pas d'accord avec quelqu'un, ou autre.

Bien de gens n'osent pas dire non" ou ont peur de dire "non" pour la simple et bonne raison qu'ils craignent de ne plus être aimé de la personne à qui ils ont dit "non."

Pour autant, est-il préférable de dire amen à tout afin d'être vraiment apprécié ? Non, je ne le pense pas.

Agir ainsi est bien foncer droit dans le mur. A bien regarder, dire "non" n'est pas synonyme de "détester" quelqu'un pour autant.

Souvenons-nous de cela : un "non" bien pensé, c'est se dire "OUI" . C'est par dessus tout, se respecter, et être à l'écoute de ses besoins.

Il est à noter que nous n'avons pas à mendier de l'amour ni à être approuvé de tous donc n'hésitons pas à nous affirmer.

La pire chose que l'on puisse se faire, c'est se causer du tort au bénéfice de quelqu'un d'autre. Veillons à ne point nous décevoir. Osons nous choisir, au lieu de faire passer les autres avant nous.

Prenons donc de l'assurance, et osons nous affirmer en toute simplicité. Disons "oui" quand nous voulons dire "oui" et disons "non" quand nous voulons dire "non" . Agissons TOUJOURS en conformité avec notre vérité intérieure.
Osons être nous-mêmes. Il est tellement pesant d'être une personne que nous ne sommes pas.

En étant quelqu'un que nous ne sommes pas, non seulement nous vivotons mais surtout nous ne vivons plus. Quelle tristesse de passer ainsi à côté de sa vie.


> Nous comprenons donc que si nous n'osons pas nous affirmer, si nous ne décidons de rien, les autres se chargeront de décider pour nous. Ce serait bien dommage de ne plus nous appartenir...

Avec un grand "oui" je décide de gérer ma vie... Avec un grand "non" je refuse que l'on décide de ma façon de gérer ma vie.

Avec foi et détermination,

Votre amie...

Nathy LaBell,

- Copyright © 2013, extrait de mon ouvrage sur l'affirmation de soi -

PS/ Si jamais vous désirez plus de contenu : retrouvez-moi sur ma page J'Aime de FB, si vous le voulez à cette adresse :

http://www.facebook.com/BesoinDunCoupDepousseVenezMeVoirJeVousBooste

Que choisir entre s'affirmer ou se laisser marcher dessus ?Que choisir entre s'affirmer ou se laisser marcher dessus ?Que choisir entre s'affirmer ou se laisser marcher dessus ?

Publié dans Nathy LaBell

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nathy LaBell 08/11/2013 18:36

> MERCI Seigneur pour l'inspiration que tu me donnes chaque jour.

Ce texte a été partagé en grand nombre et a connu plus de 320 "like" pour le moment. Un record. C'est par-dessus tout un plaisir immense que de servir mon prochain.