Être sûr de soi

Publié le par Nathy LaBell

Être sûr de soi
ÊTRE SÛR DE SOI (I)
Être sûr de soi dans le monde d’aujourd’hui semble être un défi très difficile. Et pourtant, il est très important pour un individu d’avoir de l’assurance interne. On pourrait se demander qu’est-ce qu’on gagnerait à avoir de l’assurance. Voici de bonnes raisons pour nous faire comprendre l’importance d’avoir de l’assurance et comment arriver à en avoir.
Les raisons d'être sûr de soi...
 
1/ Être heureux et tisser des relations plus facilement
Le bonheur passe également par une bonne assurance interne. Une personne sûre d’elle peut se faire entendre et partager ses idées avec son entourage sans craindre le rejet. Elle peut s’affirmer devant les autres.De plus, la personne qui a de l’assurance est ouverte.
 
2/ Être sûr de soi permet de susciter l’intérêt et avoir des ouvertures
Ah oui !!! Etre sûr de soi permet d’attirer l’attention de tout son entourage. Ces gens se demandent comment vous faites pour être ainsi, ils veulent connaitre votre secret. Ils s’approchent de vous pour être vos amis parce qu’ils savent de quoi vous êtes capables. Avec les relations que vous bâtissez de jours en jours, il est certain que des opportunités frapperont très tôt à votre porte, notamment sur le plan professionnel.
 
3/ Être créatif, productif et affronter toutes les situations de la vie avec assurance
Etre sûr de soi vous permet de prendre des initiatives, d’être créatif sans craindre la médiocrité. Lorsque vous êtes créatif surtout du côté professionnel, il est clair que votre productivité sera nettement supérieure à celle des autres ou même à celle espérée de vous par vos patrons. Enfin, une personne sûre d’elle n’a peur de rien. Même quand elle fait face au pire moment, elle se relève avec son assurance et affronte la situation en ayant la tête sur les épaules.
Sur le post suivant, nous verrons : Comment arriver à être sûr de soi en 7 étapes.
ET TOUJOURS AVEC LE SOURIRE ET LE RIRE.
Rosy Alix Sika,
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article