L'être (lettre) à mon corps, encore

Publié le par Nathy LaBell

L'être (lettre) à mon corps, encore

L'être (lettre) à mon corps, encore... 
Tu sais mon petit corps,
Je t'écris encore
C'est une lettre pour te REMERCIER,
De si bien fonctionner.
Jamais tu ne m'as lâché.
Toujours tu m'as voué une certaine fidélité.
J'en suis honorée.

Tu sais mon petit corps,
J'ai du mal à te le dire, mais je t'Adore.
Voilà... Quelle que soit ta morphologie,
Tu m'offre des instants de pure magie.
En fait,
Rien ne t'arrête.
Tu fonctionnes à merveille.
Même mon petit orteil.
Tout, chaque partie,
Joue son rôle à l'infinie.
Je n'ai plus qu'à m'occuper de demeurer en Harmonie,
Et jouer ma partition à l'infinie.

Tu sais mon petit corps,
Avoir une bonne relation avec toi n'est pas si sorcier.
Tu es entier.
A chaque chamboulement,
Je cherche en quoi je me mens.
Et à cet instant,
Je me détends.
Et très bien, tu me le rends.
Mon cher petit corps,
Je te le dis encore...
On a encore du chemin,
A parcourir, et ce main dans la main,
Car tu es mien,
Et tous les jours tu me soutiens.
Tu restes ma plus belle demeure,
Jusqu'à ma dernière heure.
Mais pour l'heure, je savoure mon bonheur,
De te rencontrer,
Te chouchouter...
Et enfin T'AIMER !
© Nathy LaBell

Goûte à ma plume, et vis une aventure extraordinaire... mes livres pour te servir, chaque jour : bit.ly/LivresDeNathyLaBell

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article