NON, je ne suis pas GROSSE

Publié le par Nathy LaBell

NON, je ne suis pas GROSSE

NON, je ne suis pas grosse... 

NON, je ne suis pas grosse,
Mais OK, je suis loin d'être un tas d'os.
Disons que j'augmente ma surface de caresse,
Lors des jours de détresse.
Car, en réalité, je ne suis pas grosse,
Même si mon poids est en hausse.
Je suis juste remplie d'amour !
Et ces kilos me suivent pour toujours.
Bien entendu, je penserai à m'en délester,
Tout le long de cet été,
Car je dois tout de même penser à ma santé.
Oui, avouons que ce serait tout de même bête,
De faire par exemple du diabète,
Ou ce serait c*n de se faire sans cesse du mouron,
Au sujet de ce corps tout rond.
Alors, je tiens bon,
Mais cette fois,
Ces kilos ne se logeront plus en moi...
Je choisis de devenir plus svelte,
Non pas comme une allumette,
Mais plus svelte quand même,
Car je m'aime.
La question que je dois me poser au sujet de ces kilos,
En trop,
Est qui je veux devenir,
Au lieu de me punir,
De quelconque manière que ce soit à trop grossir.
Ceci est un poème,
Pour tous ceux que j'aime,
Qui luttent avec leurs kilos de trop,
Une histoire qui ne les laissent pas de tout repos.
Alors cette-fois, bois de l'eau,
Ca glissera mieux,
Que de manger un moelleux.
LOL... Ceci est bien sûr une plaisanterie,
J'espère que ici, tu as ri,
C'était juste pour la rime,
Il n'y a pas de crime.
Mais sincèrement,
Jamais ne te mens,
Et prends véritablement soin de toi,
Car la vie, on n'en n'a qu'une, crois moi,
Et comme tu le sais que l'on creuse notre tombe avec nos dents,
Ce serait bête que toi aussi tu tombes dedans.
Car à chaque fois que tu vas grossir,
Tu perds ton sourire,
Et ça, ça te fait souffrir.
Sur ce, je le redis, prends soin de toi,
Tu es une reine quoi.
© Nathy LaBell,

A méditer... Et à partage.r au MaX

Ce poème te parle ? Découvre mes 6 livres : bit.ly/LivresDeNathyLaBell ou nathy.labell@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article