Je n'aime pas mon corps...

Publié le par Nathy LaBell

Mon coach Lémuel est MERVEILLEUX.

CONFIDENCE : J'ai des larmes de GRATITUDE en écoutant CETTE vidéo, il se vit quelque chose en moi.

Je me rends vraiment compte qu'il est grand temps de faire la paix avec mon corps. J'ai tenté à plusieurs reprises, mais je n'ai pas encore totalement réussi.

Seulement voilà, jusqu'à quand vais-je ME CONDAMNER à me dénigrer, ou autre, alors que mon corps ne demande qu'une chose : Être Aimé.

"Comment avancer avec confiance dans la vie avec un véhicule qui ne nous plaît pas ?" pourrait-on se demander.

Je dois apprendre à l'aimer, le voir avec bienveillance, amour et douceur et non le dénigrer, puis surtout LE REMERCIER.

Oui, le REMERCIER, car après tout il fonctionne très bien.

Je ne suis pas invalide, ou autre. TOUT VA BIEN... C'est juste ma vision, sinon ma perception de mon corps en ce moment qui va mal.

Comme le dit Lémuel, quand on s'apprécie peu, il est très dur d'avancer franchement.

Combien de temps vais-je gaspiller et gâcher ma vie à me dénigrer ainsi ? Je suis en tout cas prête à bien bosser les enseignements de Lémuel... et me réconcilier définitivement, avec Mon Corps, Mon Ami.

Je retiens ceci : "Nous ne sommes pas ce petit défaut qui nous complexe. Nous sommes beaucoup plus que ça." Merci, merci, merci.

Je suis en train d'écrire un livre sur la nécessité de s'aimer... Je le sustente chaque jour, et marque mes réussites et également mes difficultés.

Ce livre est comme une thérapie... il va en aider plus d'un.

A noter que quand on est complexé, on renvoie notre malaise aux autres, alors que les autres ne remarquent même pas ce complexe qui nous pourrit tant la vie.

Tout se joue entre nous et nous ! De grâce, tout se travaille... et l'estime de soi se cultive.

Nathy LaBell,

In, Confidences

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article