L'être (lettre) à mon corps... by Nathy LaBell

Publié le par Nathy LaBell

Lettre de réconciliation avec son corps... pour toute personne qui veut faire la paix et non plus la guerre : aimez-vous.

Quelle que soit votre corpulence, faites ce pari audacieux de VOUS AIMER PLEINEMENT ! Et réconciliez-vous enfin avec votre être. Après tout, vous êtes bien plus que "vos kilos" ... Vous êtes une belle âme, une MAGNIFIQUE personne. Ne laissez personne vous faire croire le contraire, pas même vous-même. Souvent notre jugement à notre encontre est dur, et heureusement que dans le "jugement" le "JUGE MENT" ! :-)

-

(L'être) Lettre à mon corps encore... Mon corps, encore... C'est moi... je voudrai te dire MERCI. Tu as bien fonctionné cette année... ce qui veut dire que je ne t'ai pas trop maltraité, malgré moi... Sinon, tu m'aurais freiné, car c'est TOI le roi. Mon corps, encore... Toi que j'ai pris pour un chantier, Tant il y a de choses à revoir... Mais tu ne m'as pas pour autant châtié. Mon corps, encore... Vraiment, je te remercie. Sans toi, que deviendrai-je ? Je suis bien obligée de faire de toi mon ami, Car tu chemineras avec moi, toute la vie. Mon corps, encore... Tu n'es pas un chantier... Mais un temple sacré... Que je compte bien habiter, cette fois, avec le plus grand des Respect. J'ai certes, beaucoup de mal à te dire que je t'Aime comme tu es... Mais promis, c'est en cours... C'est tout un travail d'acceptation. Et je compte le faire avec la plus grande des attentions. Mon corps, encore... Je te dis MERCI... on est ensemble, pour la vie ! © #Nathy_LaBell Lettre à mon corps, encore...

-

Po'Aime à mon corps... :-) Souvent nous nous faisons la guéguerre, Parce que notre corps n'est pas comme on veut alors on lui fait la guerre, Et pourtant si on le traitait avec plus de douceur, Sans doute on vivrait plus notre bonheur, Il suffit de quelques kilos de trop, Et là, nous nous infligeons toutes sortes de maux, Or qui dit qu'avec quelques kilos de moins, Nous ferions de notre corps notre copain ? En réalité, c'est de l'intérieur qu'il faut repenser le problème, Car notre corps ne veut qu'une chose, qu'on l'aime ! Qu'est-ce qui ne marche pas en toi, Qui explique que tu me repousses comme ça au lieu de me traiter comme un roi ? Ton corps, N'est pas un décor, Ton corps est un temple, Qu'il faut que tu contemples, Chaque jour, Et que tu lui offres un nouveau bon jour ! A commencer par mieux l'alimenter... Et non le laisser tomber. Et donc mieux le traiter, Sans l'oublier ! Fais-toi cette fois cette promesse, De lui faire des caresses, Et te traiter en déesse, Sans tomber dans une certaine détresse, Parce que tu le laisses... A l'abandon. Ton corps est pourtant un don, Et t'apporte chaque jour, ce dont Tu as besoin, pour bien fonctionner, Et pour tout ça, il mérite LE RESPECT ! Et non... d'être abandonné.

Bien à vous, Nathy LaBell

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article