Une question de perception...

Publié le par Nathy LaBell

> Soyons comme le papillon, volons, volons, volons.

Ne restons pas à terre. Le risque est de nous faire écraser. Dit d'une autre façon, sortons la tête de l'eau, ne nous laissons pas écraser par les soucis du quotidien.

 

Se soucier de quelque chose n'a jamais amélioré notre condition.

 

Certes, la vie est faite de hauts et de bas. Souvenons-nous donc qu'il peut nous arriver toutes choses, mais la différence se fera dans la façon dont nous nous les représentons.

Nous avons le choix de nos réaCtions (ou de nos Créations!).

C'est alors que "la perception" que nous nous faisons des choses peut améliorer de beaucoup notre situation ou, le cas contraire, elle peut l'empirer à jamais. Tout dépend des pensées que nous nourrissons... lesquelles chargeront notre vision de façon positive ou non.

 

Avec foi et détermination,

Votre amie...

© 2014, Nathy LaBell

Auteure du livre "365 délices pour le coeur"

Une question de perception...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article