L’amour de soi, c’est s’aimer inconditionnellement, s’accepter tel qu’on est dans le moment...

Publié le par Nathy LaBell

ღ AMOUR DE SOI ...AMOUR DES AUTRES ღ

L’amour de soi, c’est s’aimer inconditionnellement, s’accepter tel qu’on est dans le moment. Il implique d’accepter toutes les parties en soi, surtout celles qui ne fontpas notre affaire ou celles qui nous font parfois souffrir, en reconnaissant que c’est soi-même qui les avons créées, croyant qu’elles nous seraient utiles. S’aimer, c’est reconnaître qu’on évolue en tant qu’humain, c’est-à-dire que tout est temporaire. C’est ACCEPTER que nos limites, nos peurs, nos faiblesses, nos culpabilités, nos croyances, nos désirs de vivre certaines expériences, nos goûts, nos talents évoluent sans cesse et qu’ils peuvent être différents de ceux des autres. Ça demande de les accepter, surtout sans se juger ni se critiquer lorsqu’on n’est pas d’accord avec le fait d’être ainsi.

S’aimer, c’est reconnaître l’être spécial qu’on est, même si on n’a pas encore atteint notre idéal. S’aimer, c’est savoir au fond de son cœur qu’on agit toujours au meilleur de notre connaissance, selon nos capacités et nos LIMITES du moment. On est sur terre pour vivre des expériences dans le but de reconnaître qui on est. Il va sans dire qu’on atteindra notre but terrestre quand on sera capable d’accepter chacune des différentes façons qu’on a d’aimer et de s’exprimer. Pour accepter ainsi, on doit apprendre à CONSTATER ce qui se passe, à tout observer, y compris nos comportements, et se donner le droit d’être tel qu’on est. L’amour dit toujours oui sans résistance, sans condition.

Une personne qui ne s’aime pas se critique, se contrôle et ne croit pas en elle. Elle en oublie son essence, qui elle est véritablement, c’est-à-dire un être spirituel qui habite temporairement dans un corps de matière, un être merveilleux qui agit au meilleur de sa connaissance, de sa conscience et de ses limites. Elle s’identifie plutôt aux PERSONNALITÉS qu’elle a créées mentalement, qui ne sont en fait que des illusions.

Toutes les situations et les événements qui surviennent dans notre vie existent pour nous permettre de nous aimer toujours un peu plus chaque jour. Il y a plusieurs moyens d’apprendre à s’aimer, le premier étant de devenir CONSCIENT de qui on est véritablement : nos qualités de cœur, notre générosité, nos multiples talents, notre capacité d’aider, d’accepter, d’écouter, de comprendre, et surtout notre grand pouvoir de créer et de rechercher sans cesse l’amélioration de notre être. L’amour véritable est d’essence spirituelle. Il représente l’énergie de fusion entre tout ce qui vit. On le considère comme le remède le plus rapide et efficace pour toute guérison physique, émotionnelle et mentale. Nombreux sont ceux qui croient que s’aimer signifie «être égoïste». Il est suggéré de voir la définition de l’ÉGOÏSME.

ღ AMOUR DES AUTRES ღ

On aime les autres de la même façon qu’on s’aime. Voilà une bonne raison de vouloir vivre en famille ou en société. Tu as ainsi l’occasion d’utiliser tous ceux qui t’entourent pour devenir conscient de la façon dont tu t’aimes. Si tu essaies de changer les autres parce que tu ne les acceptes pas dans leur façon d’être, tu fais la même chose avec toi-même. Il y a de nombreuses définitions au mot amour comme il existe maintes façons d’aimer. De tout temps, le sens profond de l’amour a été confondu avec la tendresse, l’AFFECTION, la SEXUALITÉ, la PASSION, ou encore vouloir être aimé, d’où la DÉPENDANCE.

L’amour ne s’exprime pas uniquement par une relation entre deux personnes. Il est d’abord une énergie que l’on peut diffuser tout autour de soi. Il correspond au grand respect que l’on porte pour toute la création divine, tous les êtres vivants, que ce soit sur le plan humain, animal ou encore végétal.

L’amour est aussi un don: DONNER sans ATTENTES, accepter que chaque personne est différente et possède un système de valeurs différent du nôtre, et ce, même si nous ne sommes pas d’accord ni ne comprenons pas son point de vue. Aimer implique de permettre à chaque personne d’être ce qu’elle est, c’est-à-dire d’avoir des désirs, des besoins, des croyances, des peurs, des limites, des attentes et des faiblesses différents des nôtres et ce, sans jugement, sans critique ni condamnation et surtout, sans vouloir les changer. Aimer signifie accepter que chacun est sur terre pour sa propre évolution et pour vivre ses propres expériences. Aimer, c’est faire des choses avec les autres et non pour les autres. Ainsi, nous nous expérimentons à travers les autres. Nous réalisons que, même si nous donnons, qu’en réalité, nous recevons.

Malheureusement, beaucoup de personnes croient qu’aimer quelqu’un d’autre, c’est lui plaire. Cette notion s’avère fausse. Une personne peut agir d’une façon qui ne te plaît pas et cette attitude n’a rien à voir avec l’amour qu’elle te porte. Il en est ainsi pour toi. Tu n’as pas à toujours plaire aux autres pour leur démontrer ton amour. Aimer véritablement, c’est plutôt tenir compte de ce qui est utile à l’autre plutôt que ce qui lui est agréable.

Notre façon de rechercher l’amour des autres est aussi très révélatrice. Chercher par tous les moyens à être aimé signifie qu’on ne s’aime pas. Quand quelqu’un aime véritablement avec son cœur, il sera aimé en retour et ne recherchera plus autant l’amour des autres. Nous ne pouvons récolter que ce que nous avons d’abord semé. Plus nous sommes dans l’amour véritable, plus nous baignons dans la lumière, et plus nous nous attirons les éléments essentiels dont nous avons besoin pour vivre heureux, en santé et en harmonie.

Les mêmes règles d’amour se retrouvent dans l’amitié. Suivre ces règles est le moyen par excellence pour nous faire des amis et les conserver pendant longtemps.

Comment apprend-on à aimer les autres d’une façon inconditionnelle?

En étant capable de les ACCEPTER, d’avoir de la compassion, de la sollicitude, du RESPECT, d’être bon, généreux, affectueux, sensible et compréhensif. Tous ces moyens permettent d’ouvrir son cœur. En d’autres termes, aimer, c’est raisonner avec le cœur. Par conséquent, plus tu côtoies de personnes, plus tu as d’occasions d’apprendre ce qu’est l’amour véritable et de te rapprocher de la sagesse. La sagesse, c’est reconnaître que grâce à tes différences, tu peux véritablement apprendre à aimer. Lorsque tu voudras pour les autres ce à quoi ils aspirent pour eux-mêmes au lieu de vouloir pour eux ce que tu as en tête, tu sauras que tu sais aimer inconditionnellement.

ღ Lise Bourbeau ღ - Le grand guide de l'être -

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article