Pardonner... OUI, mais...

Publié le par Nathy LaBell

> Pardonner... oui mais...

Quand tu octroies ton pardon, il n'y a pas de "oui, mais..." qui traîne.

A dire vrai, quand tu as du mal à pardonner, pose-toi cette question : est-ce que je veux vivre en paix ou me tourmenter, et être tiraillé à jamais ?

Ce qui a eu lieu, a eu lieu. On ne peut effacer ce qui s'est passé MAIS on peut assurément changer notre façon de voir les choses et choisir de nous occuper de la meilleure façon d'avancer. C'est ce que te permet LE PARDON justement.

Si on regarde bien, le pardon est un DON, un cadeau que l'on se fait en premier lieu et un cadeau que l'on fait à la personne qui nous a offensée.

A nous de voir ce que nous voulons expérimenter ici-bas.

Maintenant, une personne qui n'arrive pas à pardonner, peut certes avoir ses raisons, mais pour l'heure, elle reste la seule à demeurer dans la prison qu'elle s'est avec le temps constituée. Elle traîne de jour en jour un boulet. Oui, ne pas pardonner, c'est traîner un boulet, c'est porter ses fardeaux et souffrir aussi longtemps que l'on ne voudra pas pardonner...

Pardonner n'est pas oublier mais c'est se libérer, se soulager et de choisir d'avancer, autrement, cette fois, le coeur léger.

Pardonner, ce n'est plus se laisser ronger pas le ressentiment... C'est acquérir toujours plus de paix, de sérénité (selon n'engage que moi, c'est en tout cas l'expérience que j'ai vis à vis du pardon que je vous livre là, si ça peut aider.)

Voilà un article pour vous.

@u plaisir de partager...

Ceci est un don,

Avec amour,

Votre amie...

Nathy LaBell

Pardonner... OUI, mais...Pardonner... OUI, mais...Pardonner... OUI, mais...

Publié dans Nathy LaBell

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article